Le jour où certaines associations de retraités

nous aimeront pour de vrai…

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,

elles comprendront que nous, retraité(e)s de l’État,
avons été victimes d’une injustice coûteuse en 1982,
et alors, elles voudront nous y soustraire.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle estime de soi.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,

elles verront que la perte de notre pouvoir d’achat

provient d’abord de la désindexation de notre rente de retraite,

et alors, elles lutteront réellement pour son rétablissement.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle justice.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,
elles réaliseront que notre appauvrissement est progressif,
qu’il va à l’encontre du bien-être de leurs membres

et qu’il ne cessera que par un correctif légal.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle devoir moral.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,
elles se rendront compte que plusieurs retraité(e)s souffrent
de vivre sous le seuil de pauvreté,

se faisant pourtant traiter de «gras dur ».

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle abandon.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,
elles feront de l’indexation leur priorité,

tout comme ce fut le cas auparavant,

tant que cela ne sera pas réglé.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle équité.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,

elles utiliseront le poids du nombre et leur influence

pour contraindre le gouvernement à rembourser

tout l’argent qu’il a soustrait du fonds de retraite.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle respect.

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,

elles s’appliqueront à réclamer la pleine indexation

pour permettre à leurs membres de suivre le coût de la vie,

ce qui n’est ni un privilège ni une iniquité intergénérationnelle.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle légitimité.

 

 

 

 

Le jour où certaines associations de retraités nous aimeront pour de vrai,

elles verront à défendre les intérêts économiques de leurs membres,

tel que le leur commande leur mission.

La santé du RREGOP leur tend la main.

Ce jour-là, elles sauront que ça s’appelle «mission accomplie ».

 

 

Aline Couillard

Retraitée du RREGOP

_______________________________________________________

PUBLiCiTÉ

À Vendre Lac-Beauport : Bungalow Avec Une Vue Exceptionnelle

Possibilité d’agrandir jusqu’à 2 700 pc. L’étude de faisabilité a été faite par un architecte. Le rapport est disponible sur demande.

Circulation sur un chemin privé, bord de l’eau secteur tranquille, aucun voisin arrière.

Résidence de 44×27, plafond cathédrale, style contemporain, incluant 3 chambres à coucher.

Rénovations majeures 2005 et 2007. Terrain d’une superficie de 7 170 pieds carrés,

Évaluation municipale Terrain et Batisse : 647 300$

Site exclusif avec possibilité d’agrandissement ou d’une nouvelle construction.

Rapport d’évaluation à 730 000$.

Inclusions : luminaires, fixtures, rideaux, échangeur d’air, aspirateur central et accessoires, hotte micro-ondes, thermopompe, lave-vaisselle, 3 ventilateurs, penderie de la salle de bains le tout est laissé sans garantie.

Exclusions : meubles et effets personnels du propriétaire.

Contactez moi sur Skype voici mon id : jules.labreche ou par tél.: 418.907.2340

Voir la fiche complète cliquez ici

Translate »